Biennale Grand Palais

2006

Historique :

Proviennent de l’église de Bimont (Lot-et-Garonne) XII° siècle ; anc.coll. du marquis de Saint Lever Daguerre.

Ces quatre chapiteaux avec leur tailloir, leur colonne et leur base, étaient , ainsi qu’en témoigne leur forme, destinés à être engagés dans un mur.
Si les abaques présentent des décors assez semblables de frises végétales ou animales ( pour l’un d’entre eux), chacun des quatre chapiteaux est orné d’un motif différent : oiseaux affrontés deux à deux, animaux fantastiques, double rangée de feuillages dentelés et cavaliers se tenant la main et chevauchant leur monture en sens inverse.

Cet ensemble est aujourd’hui exposé au musée Louvre Abu Dhabi

2018-07-11T18:37:24+00:00